NOTA DE SEGURIDAD

Algérie - Note sécuritaire - 2015

La conférence du consensus national, rassemblant les principaux partis politiques algériens (Cf. Note Algérie de Janvier 2015), dont l’organisation était prévue les 23 et 24 février a été reportée à une date ultérieure après un changement de position du Front de Libération Nationale (FLN). (…)

PDF triangle.png

Cameroun - Weekly Brief - Abril 2015

La notation du risque géopolitique au Cameroun est à 4 (élevé) en raison de la dégradation de la situation sécuritaire dans les zones frontalières du Nigéria et de la République Centrafricaine, où la présence de groupes armés constitue un facteur de risque élevé. Le risque de kidnapping reste évalué à 3 (sensible) à l’échelle nationale mais est établi à 5 (très élevé) dans l’extrême-Nord du pays.

PDF triangle.png

Côte d'Ivoire - Weekly Brief - Enero 2014

La notation générale du risque en Côte d’Ivoire reste évaluée à 3 (sensible), tandis que le niveau de criminalité est maintenu à 4 (élevé) en raison des attaques de coupeurs de route à travers le pays et de l’insécurité qui règne dans les quartiers populaires des principales agglomérations.

PDF triangle.png

Mali - Weekly Brief - Avril 2015

La notation générale du risque au Mali reste évaluée à 4 (élevé) en raison de la menace terroriste encore forte dans le nord du pays, des récents ciblages des troupes de la Minusma et des tensions élevées qui opposent les militaires maliens aux rebelles touaregs. Tout déplacement dans le nord du pays est ainsi exposé à des risques non-négligeables d’attaques armées, d’attentats et d’enlèvements. Par ailleurs, le risque terroriste reste établi à 5 (très élevé) après l’attaque qui a ciblé un établissement de restauration de la capitale, fréquenté par la communauté expatriée en semaine 10.

PDF triangle.png